null

Gavriniz

Perché sur le point le plus haut du Golfe du Morbihan (24 mètres), le cairn de Gavrinis (Gavriniz en breton), seul sur son île, se repose de son long voyage dans le temps. Monument néolithique, on estime son âge à environ 5.500 ans. Cet amas de pierre, le cairn, recouvre un dolmen à couloir, autrement dit un couloir funéraire, constitué de 27 pierres posées verticalement.

Sur les parois de l’allée intérieure du tumulus, presque chaque pierre porte des gravures, dont certaines merveilleuses et très fascinantes. Selon les fameux mots d’un illustre inconnu, ce monument serait « La chapelle Sixtine du néolithique ». Le néolithique correspond à cette période de l’humanité qui révolutionna nos destinées, nous faisant passer du stade de chasseur – cueilleur à celui d’agriculteur – éleveur. Les humains se sont sédentarisés et ont commencé à bâtir des villes et des monuments dont certains dédiés à leurs morts prestigieux. Telle est l’histoire du cairn de Gavrinis, contemporain des fameux alignements de Carnac. Après de longues recherches j’ai trouvé des dessins de ces pierres gravées, dessins datant de la moitié du 19ème siècle. Mon travail a été, pendant 6 mois, de recréer ces motifs dessinés probablement à la lueur d’une bougie. À l’aide d’un logiciel graphique j’ai rajouté par-dessus ces dessins d’origine de très basse qualité des centaines de milliers de points afin d’obtenir la qualité graphique des dessins que vous pouvez voir aujourd’hui, et d’en révéler d’une manière plus évidente leurs beautés. Six mois ce fut long, mais si peu par rapport aux quelques 5.500 ans de ces gravures. Bon voyage.

«Ce qui distingue le monument de Gavrinis de tous les dolmens que j’ai vus, c’est que presque toutes les pierres composant ses parois sont sculptées et couvertes de dessins bizarres. Ce sont des courbes, des lignes droites, brisées, tracées et combinées de cent manières différentes.» – Prosper Mérimée – 1835

GavriniZ, entité régionale bretonne fait son maximum pour travailler en premier lieu avec la Bretagne, challenge pas toujours évident. Cette exigence est également dans un souci d’éviter de longs trajets énergivores. Le concepteur du projet (également auteur de livres), Stéphane Guillerme – Le Floch, lui, est sans conteste breton et a voyagé environ 16 années, sac sur le dos, au travers d’une cinquantaine de pays avant de revenir s’installer dans le pays de Vannes, son territoire familial ancestral où il a grandi. Breizh da viken!

null

Gavrinis en vidéos

Découvert en 1832, le site de Gavrinis conserve de nombreux mystères que beaucoup de scientifiques tentent d’éclaircir avec les meilleurs moyens techniques du moment. Voici une décennie Serge Cassen et son équipe ont numérisé en 3D les pierres gravées du tumulus afin d’obtenir un résultat respectant au mieux la morphologie du lieu. Passionnant.

Petite visite du tumulus de Gavrinis, avec un petit détour par Locmariaquer, sur le site de « La table des Marchand », autre haut-lieu du néolithique se situant à l’entrée du golfe du Morbihan. Visite en compagnie de Serge Cassen et de son équipe qui vous feront découvrir un fait remarquable reliant ces deux sites uniques.

Le mégalithisme expliqué par l’archéologue Yannick Lecerf. Cette courte vidéo éclaire le sujet au travers de quelques questions – réponses. D’où venaient les bâtisseurs des monuments du néolithique ? Obélix taillait-il des menhirs ? Quelle langue parlait ces populations ? Voici quelques-uns des sujets abordés.

Du Croissant Fertile (Moyen-Orient) jusqu’au Nord de l’Europe, parcourrez un peu de ce long périple avec ses réponses et ses multiples interrogations et questionnements. Nous étions encore au temps de l’oralité, l’écriture apparut un peu plus tard, nous laissant parfois un peu dans la brume mentale.

Pour ceux qui parlent anglais, petite balade sur le site de Gavrinis en compagnie d’Howard Crowhurst et de l’équipe anglaise de Megalithomania. Suivez-les et pénétrez dans la magie de l’endroit. Enjoy the trip.

30 minutes en compagnie de Jamy, Sabine et la petite voix. Le cairn de Gavrinis et les alignements de Carnac sont des vestiges du néolithique, cette période de l’histoire des Hommes qui a révolutionné nos vies et nos cultures jusqu’à aujourd’hui. Alors n’hésitez pas à suivre l’équipe de « C’est pas sorcier » qui s’est fait un plaisir d’éclairer le sujet.

Cette conférence passionnante est présentée par l’archéologue spécialiste de la Préhistoire récente, l’érudit Jean Guilaine. Il retrace la diffusion de « notre » néolithique, de son bassin d’origine (Le Croissant Fertile), vers 9.000 avant J.C, jusqu’à la péninsule ibérique, environ trois millénaires plus tard.

Une dernière petite vidéo à l’attention de nos amis passionnés mais non-francophones. Le présentateur utilise principalement des vues de Google Earth (et semble confondre sous l’eau sites mégalithiques et parcs à huîtres). Il utilise également d’autres images glanées sur internet afin de vous faire découvrir quelques aspects de Gavrinis, l’île et le cairn.

Sur la commune de Bougon (Deux-Sèvres) se trouve également une nécropole datant du néolithique. Un musée y a été créé et le tumulus de Gavrinis y a été reproduit. Cette courte vidéo vous permet de visiter ce lieu qui a la qualité de ne pas endommager l’original.

Ce court mais intéressant reportage est à l’attention particulière de nos amis non-francophones. Vous y verrez un peu des fameux alignements de Carnac. À Locmariaquer vous découvrirez le grand menhir brisé ainsi que « La table des Marchand ». Et pour finir vous prendrez le bateau pour rejoindre les sites de Gavrinis et d’Er Lannic.

Une heure de voyage dans le temps. Au cœur des changements qu’ont vécus les Hommes du néolithique il y a le passage d’un mode de vie de chasseur-cueilleur (généralement nomade mais pas toujours) à celui d’agriculteur-éleveur sédentarisé. Vivez cette évolution au travers de ce magnifique reportage.

null

Gavrinis en articles

null

Gavrinis en livres

« La préhistoire du Morbihan »
de Yannik Rollando

Ouvrage écrit par Yannik Rollando avec la collaboration de Yves Coppens et publié en 1965 par La société polymathique de Vannes. Livre épuisé mais qui se trouve encore assez facilement d’occasion.

« Les îles de Gavrinis et d’Er Lannic »
de Yannik Rolland

Cet ouvrage de Charles-Tanguy Le Roux originellement publié en 1985 par le Ministère de la culture a été par la suite réédité et mis à jour, 20 ans plus tard. Cette dernière publication de 2006 est aux éditons Jean-Paul Gisserot.

« Gavrinis »
de Charles-Tanguy Le Roux

Cet ouvrage a été réalisé par Charles-Tanguy Le Roux et publié en 1985 par le Ministère de la culture. Il a pour titre complet « Gavrinis et les îles du Morbihan – Les mégalithes du golfe ».

« Gavrinis »
d’Illès Sarkantyu

Ce livre de photographies de l’artiste hongrois vivant en France Illés Sarkantyu a été réalisé en 2017 par le Domaine de Kerguéhennec. Il contient une préface de l’artiste également hongrois Janos Ber.

« Carnac, Locmariquer et Gavrinis »
de Charles-Tanguy Le Roux
et Yvon Boëlle 

Ce petit ouvrage est publié en plusieurs langues par les éditions Ouest-France. Les textes sont de Charles-Tanguy Le Roux et les photos sont d’Yvon Boëlle.

« Les îles de Gavrinis et d’Er Lannic »
de Yannik Rolland

Ce petit ouvrage réalisé par Yannik Rollando, ancien président de la Société Polymathique du Morbihan a été publié en 1960 par la Société polymathique de Vannes. Epuisé depuis fort longtemps mais il se trouve encore parfois.

null

Se rendre à Gavrinis

Pour rejoindre l’île de Gavrinis et visiter son cairn, on peut prendre un bateau depuis le port de Larmor-Baden. C’est le moins cher. La traversée dure une quinzaine de minutes. Un guide vous accompagne ensuite depuis la cale de Gavrinis jusqu’au site mégalithique pour une visite guidée d’une heure et demie. D’autres départs sont aussi proposés depuis Port-Navalo, Locmariaquer et Vannes, suivant la saison. Les tarifs et les horaires diffèrent selon les compagnies et les points de départ.

Vous pouvez également télécharger l’application gratuite BALUDIK / GAVRINIS pour rendre le parcours plus agréable pour les enfants, et les adultes.

Vous souhaitez contacter Gavriniz ?

Rendez-vous sur la page contact de Gavriniz